Logement et itinéraire en Afrique australe

Selon le site de référence tourdumondiste.com, seulement 13% de ceux qui se sont déjà lancés dans l’aventure d’un TDM inclus l’Afrique, et parmi ceux qui la choisissent, l’Afrique du Sud est le 1er pays choisi sur ce continent mais n’a été visité que par 7% des 1000 personnes ayant répondues à leur enquête approfondie. Des infos recoupées par les voyageurs qui alimentent également en données le blog a-contresens. Les causes de ce “désamour” :

  • insécurité,
  • destination chère par manque d’infrastructures touristiques,
  • compliquée parfois pour rejoindre les autres continents dans un TDM.

Autant dire que le choix de passer 7 semaines en Afrique australe n’est n’ a pas toujours été simple à planifier, d’autant plus que ce continent n’était pas au départ dans notre projet. Mais cela aurait été c… de le survoler pour se rendre dans les iles de l’océan indien et de passer à côté de ses beautés.

Côté insécurité, le Botswana et la Namibie sont les pays les plus stables politiquement d’Afrique. Quand à l’Afrique du Sud (AFS), nous ne restons que 2 jours à Johannesburg et irons visiter Captown quand nous nous poserons une semaine dans une maison dans la péninsule du Cap en fin de séjour. Nous avons privilégié les grands espaces et pas les grandes villes. Les précautions d’usage comme tous pays s’imposent et ne faisons pas de fixation dessus. Depuis Jo’bourg, on gagne facilement en avion le Brésil, l’Asie, le Moyen-Orient et l’Australie. Nous, nous continuerons notre voyage vers La Réunion et Maurice avec Air Austral. On a trouvé des vols pas cher depuis Paris pour Jo’burg puis vers Maurice via Saint-Denis. Comme nous achetons nos billets nous-mêmes, inclure l’Afrique n’a pas été d’un grand surcoût ce qui peut l’être quand on achète un billet TDM d’une alliance aérienne.

Mais passer ce cap, on ne s’attendait pas à une telle galère partie de plaisir dans la préparation de notre première grande étape parce que l’Afrique ça se prépare et laisse peu la place à l’improvisation en particulier en matière de logement, surtout quand on voyage avec des enfants. Les distances peuvent être énormes, 400 à 500 km entre 2 villages en particulier au Botswana et en Namibie où il y a les plus faibles densités de population au monde et où rouler la nuit est fortement déconseillé. Donc les plans d’arriver au dernier moment à 18h devant un hôtel et se voir entendre “complet” et faire  300 km de plus en pleine nuit et finir par percutér un éléphant, ce n’est pas pour nous. De temps en temps, nous essayons d’être des parents responsables. 🙂

Nous partirons donc à la découverte de l’AFS, du Botswana, de la Namibie et nous avons rajouté un “petit” détour aux chutes Victoria (entrée côté Livingstone en Zambie) pendant 4 nuits (une pause “vacance” pour les enfants). Après réflexion, nous n’avons pas choisi l’option camping-car (être contraint à ne rouler uniquement que sur des routes goudronnées ce serait se priver d’une partie des charmes de l’Afrique et du bush), ni louer un 4×4 avec tentes sur le toit car sur 7 semaines c’était hors budget. De plus, ce sera l’hiver austral et les températures peuvent descendre sous les O° dans les déserts du Kalahari et du Namib. Mais nous l’expérimenterons quand même sur 3/4 jours. Notre aventure en Afrique australe sera un roadtrip en suivant une boucle à travers ces 4 pays.

La boîte à outils classique de recherche d’un logement d’une famille “baroudeuse” en mode backpackers  (booking, Airbnb, Homelidays, tripavisor et hostelling international) qui permet de trouver de quoi dormir presque au dernier moment sans réservation est utile dans les grandes villes et spots touristiques d’Afrique du Sud mais dès qu’on s’en éloigne, c’est déjà moins vrai. Nous avons choisi d’explorer la région peu touristique du Limpopo après notre passage dans le parc Kruger.

Malgré ce qui en est dit dans les guides touristiques ayant pignon sur rue sur les hébergements dans les parcs nationaux, nous conseillons fortement de réserver bien en amont car même en s’y prenant plus de 6 mois avant, nous avons dû changer notre itinéraire et nos plans de départ les joies des préparatifs en particulier dans le parc Kruger car impossible de trouver 2 nuits de suite dans un même camps. Là encore, dormir dans l’un des parcs nationaux ça s’anticipe et le site sanparks permet de choisir ses hébergements  jusqu’à un an  dans tous les parcs nationaux d’AFS. On regrettera au passage qu’il n’en soit pas de même en Namibie où le passage par Windhoec semble incontournable.

[Pour qui reste un bon moment en Afrique du sud, le bon plan est d’acheter la wild Card de sanparks qui permet pendant 1 an l’entrée illimitée dans plus de 80 parcs nationaux et réserves naturelles. Elle coûte pour une famille (jusqu’à 7 personnes) 4130 ZAR (285€). Cela peut paraître cher mais elle est déjà amortie en passant 5 jours/4 nuits dans le Kruger Park (taxes par jour sur le type de véhicule et les personnes à payer dans tous les parcs nationaux).]

En Namibie, la boîte à outil s’avère peu efficace et quasiment inutile au Botswana où il y a peu d’offre, sauf à y mettre le prix fort. La rareté entrainant de facto des prix prohibitifs. Le Botswana ayant fait le choix d’un développement touristique restrictif et sélectif avec près de la moitié de son territoire protégé et classé en réserves et autres parcs naturels. Une simple nuit en lodge peut dépasser deux mois de salaire durement gagnés en France ! Et pour qui voyage avec le budget moyen d’un tourdumondiste comme nous, quelques cheveux blancs en plus et des moments de doute dans notre préparation. Mais nous n’allions pas nous laisser abattre !  Comme le dit notre ami Régis, grand voyageur devant l’éternel, “préparer son voyage, c’est déjà voyager !” Après les cauchemars, il est temps de passer aux rêves.

2 sites internet s’avèrent donc très précieux pour qui cherche un logement dans toute l’Afrique Australe :

  • roomsforafrica.com : grand choix dans toute l’Afrique du Sud et un peu moins en Namibie et Botswana. Les prix sont souvent affichés par personne.
  • safarinow.com offre un large choix dans tous les pays d’Afrique australe, du B&B au cottage en self catering en passant par le lodge, les maisons, les huttes,  les tentes safari ou une simple place en camping pour poser sa tente. Il y en a pour presque tous les budgets y compris au Botswana. Il y a aussi des infos sur des activités à faire à proximité des logements proposés. Suivant les annonces, les prix sont par personne ou par “Unit” (logement) souvent sur une base de 2 personnes donc bien vérifier son prix quand on book, ça peut vite grimper. En général, un enfant compte pour un adulte.

L’Afrique restant encore l’Afrique, la connexion internet arrive un peu partout, les délais de réponse peuvent être assez longs donc ne jamais désespérer.

Sur 7 semaines, nous testerons donc tous les types de logement. Le logement “moyen” sera donc :

  • un 2 pièces avec une cuisine pour faire la popote
  • une chambre séparée.
  • cerise sur le gâteau, souvent avec une piscine ce qui sera appréciable pour les enfants  après les quelques longues étapes de route.
  • Coût moyen d’un logement : 49 €/jour pour 4.

On s’en sort bien. Avec la Polynésie, ce sera la partie la plus cher de notre TDM. On le savait mais il a fallu quand faire des choix fasse au coût de l’hébergement au Botswana et aussi pour réduire les kilomètres afin de ne pas écœurer les enfants. Adieu donc la partie Nord-Ouest de la Namibie, le parc national d’Etshoa et la rencontre avec le peuple Himba. Compte-tenu de ce qu’on va faire et voir, on ne va pas se plaindre. Nous irons deux fois à la rencontre du peuple San dans le Kalahari, côté Botswna et côté Namibie. Notre voyage est tournée vers la découverte des grands espaces et de la faune :

  • En AFS (22 jours) visite de plusieurs parcs nationaux (Kruger et Blade river canyon, Marakele, Table Moutain et Namaqua), Cape of good hope nature réserve et la Waterberg biosphère réserve (UNESCO),
  • En AFS-Namibie, le Ai-Ais Richtersveld tranfrontier Park avec le Fish river canyon,
  • En Nambie (15 jours), les réserves nationales du Namib naukfuft Park et Namib Rand,
  • Au Botswana (7 jours), le Chobe NP, le delta de l’Okavengo depuis la Bande Caprivi en Nambie jusqu’à la Moremi Game reserve,
  • Livingston en Zambie (Victoria Falls), 4 jours.

Beaucoup de planification du fait des logements et des distances mais aussi des jours où rien n’est prévu sauf … l’hébergement.

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

3 comments on Logement et itinéraire en Afrique australe

  1. Hâte de vous suivre…beau travail de défrichage, bien détaillé. Un détail…. Si vous ne voyagez ni en 4×4 ni en camping-car…j’en conclue que vous privilégiez le transport avec chauffeur? Ou -et c est l’option qui me semble la plus plausible -vous privilégiez la voiture de location mais vous en tenez aux routes bitumées? Ah. Et je suis flatté d être cité même si le terme de “grand voyageur” me concernant me semble bien pompeux quand je réalise l’ampleur de ce projet ambitieux que vous êtes sur le point d’entamer. Y a un dicton qui dit: “quand on rêve, il ne faut jamais envier ceux qui font”. J’y travaille, mais -je dois bien reconnaître -je prends sur moi! Et je vais continuer à rêver en suivant votre périple 🙂 Bises.

    1. Merci l’ami pour ton message. Nous louons une voiture qui permettra de se déplacer en autonomie et de s’engager sur des pistes autres que goudronnées. Pour les explorations “profondes”, nous ferons appel à des guides et agences sur place. Nous espérons de croiser quelque part sur notre parcours TDM. Hein ? Tu nous rejoins ?

  2. Héhé..bon pour Pattaya je passe mon tour…. ce qui me tente le plus c est Namibie, Bolivie, Equateur..Amerique Centrale …Ile de Paques evidemment . Typiquement le genre de destinations (Paques en particulier) difficiles à appréhender en dehors d ‘un voyage au long cours.
    A propos, si tu ne l’ as pas vu, je t’ invite à regarder ” A map for Saturday” … Excellent doc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *