Vietnam, on a testé le E-visa

Article mis à jour le 13/12/2017.

Parce ce que c’est techniquement plus facile à obtenir et beaucoup moins chère, nous avons pris un visa électronique (E-visa) pour entrer au Vietnam, procédure ouverte aux français depuis février 2017. On vous explique comment l’obtenir et surtout ce qu’il ne faut pas faire pour vous éviter un refus d’entrée ou des déconvenues sur place.

 

Bon à savoir

Pour un séjour de moins de 15 jours et 14 nuits, il n’y a pas besoin de visa pour les français. Pour pouvoir embarquer sans visa, la compagnie aérienne au départ (surtout) et la police des frontières vietnamiennes (ce n’est pas certain) vous demanderont un justificatif de sortie du pays ne dépassant pas ce délais. Ce sont les compagnies aériennes les plus regardantes car en cas de refus d’entrée une fois sur place, ce sont elles qui ont la charge de vous renvoyer dans votre pays à leur frais.

Pour rester plus de 15 jours, il faut un visa. Le visa touriste “classique” de 30 jours entrée simple coûte 40 € et le multiple entrée 60€.

Outre son prix de 25 $, le gros avantage du E-visa est qu’il n’y a pas besoin d’envoyer son passeport en Lettre recommandée à l’ambassade à Paris qui vous le facture plein pot et qu’il n’y a pas besoin non plus d’une lettre officielle d’invitation du Gouvernement vietnamien comme pour le “visa on arrival”, lettre qui s’obtient auprès d’agences officielles qui vous facturent des frais en plus. Une simple adresse de votre guesthouse ou de votre hôtel suffit de même que des scans de la page intérieure du passeport et d’une photo d’identité. C’est rapide.

Pour qui le E-visa ?

Pour ceux uniquement qui font un sejour de moins de 30 jours (et 29 nuits !), qui ne quitteront pas le pays pendant leur séjour et qui connaissent déjà  à l’avance les postes frontières d’entrée et de sortie.

Si vous ne remplissez pas ces conditions, le E-visa n’est pas fait pour vous car :

– Le E-visa est un visa entrée simple : il ne permet pas de rentrer pour  2 semaines puis de sortir au Cambodge une semaine et de revenir au Vietnam ensuite, par exemple.

– Il n’y a que 28 points d’entrée et de sortie du territoire vietnamien    autorisés pour les détenteurs  du E-visa. Il ne fonctionne pas pour tous les postes frontières. Une fois choisis pour entrer et sortir du pays au moment de la demande en ligne, vous ne pouvez plus les modifier ni en ligne, ni sur place.

– une fois la date d’entrée choisie, vous pourrez toujours arriver apres cette date, pas avant, mais vous perdrez dans ce cas là les jours de décalage. Exemple, si votre E-visa débute le 1er pour s’achever le 30, si vous arrivez le 4, il s’achèvera toujours le 30.

Conclusion : le E-visa concerne les voyageurs qui ont organisé un minimum leur séjour de moins d’un mois sur place, qui veulent se simplifier les démarches et qui veulent payer 2 fois moins chère leur visa : 25 dollars soit 21,98 € (au moment où nous l’avons payé) au lieu de 40 €. A quatre, c’est une économie non négligeable.

 

 

Comment faire sa demande ?

Tout bêtement, nous avons suivi le tutoriel indiquée sur le forum du guide du routard en se rendant uniquement sur le site officiel du gouvernement vietnamien. Les autres sites sur internet sont ceux d’agences qui vous facturons plus chère. Nous l’avons fait un mois avant notre arrivée depuis l’île Maurice.

L’adresse du site est : https://www.xuatnhapcanh.gov.vn/

Le tutoriel est clair et bien fait. La seule difficulté que nous avons rencontrée lors de la saisie du formulaire en ligne, c’est de trouver  le bon nom du poste frontière de sortie qui ne portait pas le même nom que celui trouvé dans les guides et sur internet, le fameux passage terrestre par le Mékong pour remonter en bateau jusqu’à Phnom Pen depuis Cho Doc. Mais sur voyageforum.com, Softard a fait ce travail de concordance des 28 noms des postes frontières avec des cartes à l’appui que nous reproduisons ci-dessous pour les passages vers le Cambodge.

 

Une fois le formulaire complété, vous payez par carte bancaire et avec le numéro d’enregistrement qui vous est alors attribué, vous récupérez votre E-visa 3 jours plus tard en vous reconnectant sur le site. Vous imprimez le E-visa qu’il faudra présenter à la police des frontières à votre arrivée.

 

2 x 3 jours plus tard

Evidemment quand on voyage en famille même avec des enfants il faut faire 4 demandes. 3 jours plus tard, nous en récupérerons seulement 3, celui d’Angelina étant refusé. Motif : les prenons sur le formulaire ne correspondent pas à ceux du passeport. On vérifie et on s’aperçoit qu’on avait oublié son dernier prénom (pour ceux qui en ont plusieurs, il faut tous les écrire : bienvenue chez les communistes 😁). On corrige sans avoir besoin de tout re-saisir ni de repayer et 3 jours plus tard, Angelina obtient son précieux sésame.

 

Angelina “embarquée” au poste frontière !

Nous arrivons le jour prévu à l’aéroport d’Hanoi. Comme à l’accoutumée à un poste frontière, on s’y présente un par un : un adulte d’abord suivis des enfants puis le dernier parent qui ferme la marche. Les 3 premiers passent sans difficulté mais quand vient le tour d’Angelina, le policier appelle un des camarades qui lui demande de la suivre. Impossible pour nous de pouvoir la suivre et voir ce qui se passe. Moment de stress : ça y est, c’est fini. Angelina terminera sa vie dans une geôle vietnamienne au fond de la jungle. 😱

5 mn plus tard, elle revient avec son garde qui glisse alors un mot doux à l’oreille de son collègue qui tamponne son passeport et la laisse passer. Ouf. Je peux vous dire que pendant ces 5 jours minutes, les gosses n’ont pas moufté et leur pere non plus !

Que s’est-il passé ? 

Angelina a été emmenée au service des visas “on arrival” , le policier a montré le E-visa a un 3eme collègue qui n’a même pas vérifié sur son 💻 et lui a dit un truc en vietnamien suffisant pour que ce soit bon. Nous supposons qu’il y a eu un bugg informatique ou que la base de donnée n’était pas à jour apres le refus de la première demande de son E-visa.

Le 13 décembre, 3 jours avant l’expiration de E-visa, nous avons quitté  le Vietnam en bateau sur le Mékong par le poste frontière prevu  et sans aucune difficulté.

2 comments on Vietnam, on a testé le E-visa

  1. Bonjour,
    Merci pour votre post.
    Un an plus tard une question me vient. J’ai rempli ma demande de visa. Je l’ai obtenu.
    Mon fils (âge inférieur à 14 ans) figure également sur ma demande (son passeport Arte scanné). D’où ma question : faut-il nécessairement faire une demande pour lui ??
    Merci.

    1. merci Chris pour votre message
      Vous parlez d’un Visa, nous c’est un E-Visa que nous avons effectué individuellement et séparément pour les 4. Nos enfants ont chacun leur passeport. Il me semble aussi que la législation vietnamienne vient de changer pour les français avec une exemption de visa pour un séjour de moins de 30 jours, valable à partir de Juillet 2018 il me semble. A vérifier sur le site de l’ambassade ou du GVT vietnamien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *