Le Vietnam des cassaflo

Cet article retrace grossièrement les grandes étapes de notre aventure de 4 semaines au pays du Pho (prononcé Feu) et du chapeau conique. Vous trouverez en bas e page des liens d’autres articles qui zooment sur des moments particuliers du voyage et des vidéos faites sur le pouce.

 

Notre itinéraire

 

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

 

Hanoï


Si vous aimez :

  • les concerts de klaxons toutes les 10 secondes; TUT, TUT, TUT, TUT, …,
  • les déchets par milliers dans la rue de la vieille ville,
  • slalomer entre les scooters sur la route au péril de votre vie, car vous ne pouvez pas marcher sur les trottoirs (invasion des 2 roues garés).

Et si pour vous le scooter is the king of the street!!!!!. Et bien les amis, Hanoï est une ville pour vous.

 

Vous aurez compris, ce ne sont pas les aspects que nous avons préférés.

 

Ah les joies de slalomer entre les scooters avec les TUT, TUT incessants, youpi ……………. !!!!!!!

Toutefois, avec Guigui nous avons aimé le pho, une soupe de bouillon traditionnelle avec des nouilles agrémentée selon votre choix de poulet, porc, boeuff ou légumes. Une cure pendant 3 jours et comme dit Guigui ” c’est meilleur qu’en Thaïlande”.

 

 

A faire absolument le spectacle des “waters puppets” (les marionnettes sur l’eau) au théâtre. On assiste à plusieurs scénettes qui racontent des histoires de la vie quotidienne traditionnelle, comme la pêche et des contes et légendes comme celui de “l’épée et la tortue”. Ceci accompagné par un orchestre traditionnel avec des chants et des mélodies merveilleuses. un vrai régal pour les yeux et les oreilles. A la fin du spectacle vous pouvez acheter d’anciennes marionnettes qui ne servent plus, cela peut être une bonne idée de cadeau et/ou de souvenirs.

 

 

Pour trouver un peu de calme, c’est le samedi aux bords du lac. La circulation motorisée y est interdite le week-end. Enfin comme rien ne résiste aux scooters, certains arrivent à passer. L’explication de cette débauche “scootorisée” (mot de notre pure création) est que cela représente pour les vietnamiens un espace de liberté sans contraintes dans un pays “communiste” (enfin presque).

Au fil de notre promenade, à ne pas louper, l’invraisemblable train qui passe dans une petite rue habitée, une vraie curiosité. On a pas pu le voir, seulement les rails car il circule qu’à certains horaires.

Pour se remettre de toutes ces émotions rien de telle qu’une bonne fondue au chocolat en fin de journée sur la place en regardant les gens flâner, déambuler sous nos yeux.

HUMMMMMM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

Les baies d’Halong classées au patrimoine mondial de l’UNESCO


La baie d’Halong maritime à tous les prix et à la queuleuleu

C’est à partir de l’île de Cat ba que nous avons choisi de découvrir la baie d’Halong et sa petite soeur la baie de Lan Han. Les nombreuses agences vous abordent et vous proposent toutes le même parcours , à savoir :

– un tour de canoë

– le repas

– une baignade

– la visite de l’île aux singes (une poignée de spécimens appâtés par le guide avec des chips pour une photo souvenir pour des touristes en mal de selfie avec des animaux)

Les différences portent sur le nombre de personnes à bord, les boissons (comprises ou pas), la qualité du repas et le prix. Nous avons pris la formule complète pour la journée à un prix moyen, soit 16 dollars par personne (sans les boissons) et pour un bateau accueillant une vingtaine de personnes à bord.

 

En réalité nous étions presque le double de personnes à bord. Même si le temps n’était pas de la partie car il faisait froid au petit matin, la sortie en canoë était possible pour ceux qui le souhaitaient. La petite station d’amarrage voit défiler les bateaux les uns après les autres au risque de colision. Ce qui est arrivé. Juste une vitre cassée dont on se débarrasse des débris dans la baie et on repart. Quelques soient le montant de la prestation, les  bateaux ne sont pas de première jeunesse.

 

Les monts karstiques sont magnifiques et si voulez faire des photos souvenirs sans pollution de l’image par les nombreux autres bateaux présents, il faut juste être patient et ne pas rater les ouvertures. Les enfants se sont baignés et l’eau est chaude. Faire juste attention aux méduses et aux déchets.

Une visite un peu mitigée entre émerveillement de cette nature exceptionnelle, les conditions de la visite, la surexploitation touristique du lieu et le non entretien (ou respect selon) de ce site classé.

La baie d’Halong terrestre à la force des bras d’une femme

Le site de Trang An près du village de Tam Coc est surnommé la Baie d’Halong Terrestre. Des deux baies c’est notre préférée.  Beaucoup moins de monde, des grottes (claustrophobes s’abstenir), des temples, du calme, une femme d’expérience comme capitaine autoritaire de notre embarcation mais efficace et des petits oiseaux pêcheurs trop mignons.

 

Nous avons accompagné notre capitaine à la rame car nous avons quand même fait une sacrée ballade à la force de ses bras de près de 3 heures. Seules les femmes conduisent ces embarcations. Au total nous avons navigué dans 9 caves plus ou moins longues. La plus longue était de 250m.

Nous avons même pu visiter l’un des temples en musique. Un petit groupe de musiciens jouaient des musiques traditionnelles. Une visite enchantée.

 

Le niveau de l’eau étant élevé, dans certaines caves (notamment la plus longue) nous étions presque allongés dans la barque. Un bon moment et un bon souvenir. Le lendemain nous avons parcouru la campagne en vélo et grimpé au sommet de la montagne du “dragon” et ses 500 marches.

 

 

 

Hué


Et bien si vous aimez la pluie 300 jours sur 365, et bien cette ville est pour vous mes amis.

Nous avons fait un passage éclair après un voyage de nuit en train mais nous avons à notre goût fait les trois incontournables : la cité, un restaurant “décapsuleur” et la boulangerie française.

La cité impériale est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un gros effort est fait sur la restauration mais vu l’ampleur ils ont du travail pour plusieurs décennies.

 

Nous trouvons une boulangerie française  créée par des … français qui forme de jeunes adultes défavorisés aux métiers de la boulangerie (fabrication des différentes douceurs, vente, service, etc) pour qu’ils puissent travailler et avoir une vie différente. Nous y avons pris nos petits déjeuners et même un pique-nique pour notre départ.

 

Et comme on dit, on garde le meilleure pour la fin : après notre visite de la cité impériale, affamés nous nous arrêtons dans un petit resto avec une pancarte nos informant qu’il est recommandé par le guide du routard.

L’accueil est chaleureux, familial est en français. Quoi demander de plus ? Rien. Et comme on ne demande ils vous offrent le meilleur : un bon repas, un décapsuleur fait maison en cadeau pour les enfants, l’histoire de leur famille et une fiole d’un élixir qui soigne tous les maux de tête.

 

 

Leur histoire familiale :

Notre serveuse d’une trentaine d’années, vit avec ses oncles et sa grand-mère. De ses oncles, un seul n’est pas sourd et muet. Et les enfants et petit-enfants de cette génération sont tous bien-entendants et bien-parlants.

Une femme magnifique, un vrai rayon de soleil à Hué.

 

HoI Han

C’est la ville des lanternes classée à L’UNESCO. Nous l’avons visité mais un peu trop touristique pour nous et beaucoup beaucoup de touristes justement. Nous avons préféré les extérieures avec des ballade en vélo dans les rizières pour découvrir le village écologique de Tra Que par exemple et une rencontre avec les buffles du Vietnam. Ici, ce sont les méthodes traditionnelles, aucune machine ni pesticides et engrais naturel avec des algues ramassées au petit matin dans la rivière.

Nous avons été les premiers clients d’une Guesthouse qui venait d’ouvrir et nous avons été accueillis comme des rois pendant nos 4 nuits.

 

Da Nang


Pour résumer cette ville au Nord Est : plage – folie immobilière – on est tous des stars et les 300 jours.

La première image de Da Nang avant même la plage qui fait sa réputation c’est les milliers de chantiers immobiliers. Une bonne partie de se développement est due aux investissements chinois que l’on retrouve plus ou moins nombreux pendant notre voyage.

Ce n’est pas ce dernier aspect que nous allons mettre en évidence mais plutôt celui de la plage, une découverte plutôt “chantée” et les 300 jours.

La plage est très prisée mais peu de touristes durant notre passage car la côte vient d’essuyer (peu de temps avant notre arrivée) un typhon qui a fait des dégâts matériels importants et plusieurs morts plus au Sud. Voilà quelques images :

On passe le temps comme on peut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Et on s’amuse bien, rien qu’avec du sable.

On a pu rencontrer la famille des “300 jours du monde” qui font aussi un TDM avec leurs deux loulous de 5 ans. Après un moment passé sur la plage, direction un petit resto où nos avons pu échanger sur nos expériences et nos tuyaux. Ills repartent en scoot, à la Viet et on se donne rdv en Nouvelle Zélande. Un bon moment de partage.

Bisous les loulous et à bientôt en Nouvelle-Zélande.

 

Nous gardons la découverte pour la fin : un petit resto qui propose à qui veut se lancer de pousser la chansonnette devant le public. Et bien, nos pouvons vous dire que les rois du Karaoké ont de belles voix. Et ceci accompagné par un petit groupe de musiciens. Vous n’aurez pas le son mais l’image. Ça a même donné des idées de changement de carrière à Rudo (chut !!!!!!!!!).

 

 

Voilà pour les grandes lignes de notre aventure au Vietnam. Vous trouverez ici des articles plus précis sur la fabrique de nouilles et  notre séjour chez Jean-Marc et sa famille à Saïgon ainsi qu’une vidéo faite sur le pouce sur le marché flottant de Can Tô dans le delta du Mékong ci-dessous.

 

Ce fût une belle expérience et comme dans toutes nos étapes, elle était ponctuée de tous les aspects de la vie et donc d’une grande richesse. C’est en remontant le Mékong que l’on quitte le Vietnam pour entrer au Cambodge.

 

1 comment on Le Vietnam des cassaflo

  1. Bonjour à toute la famille,

    que de belles découvertes !
    je vous souhaite une bonne poursuite de votre voyage, et toujours de belles découvertes et de magnifiques rencontres et expériences !
    Bonne année 2018 !
    Chantal

Comments are closed.