Nous avons dormi chez Maria dans la vallée sacrée des Incas

Après avoir quitté Aldo à Cuzco, nous prenons un « collectivo » qui nous conduit après 1h15 de route à Urubamba au cœur de la vallée sacrée des Incas où nous attends Maria qui nous confie sa maison pour une semaine. C’est la première fois qu’elle pratique l’échange de maison et qu’elle accueille des hôtes en guesttoguest. C’est de chez elle que nous partirons à « l’assaut » de la montagne Machu Pichu.

 

Maria est venue nous chercher avec sa voiture au terminal de bus d’Urubamba et nous amène chez elle tout en prenant soin de nous faire une visite rapide de la ville pour nous montrer les principaux lieux d’intérêt, les commerces, les marchés (le mercredi tous les producteurs de la vallée et des montagnes se retrouvent pour le plus grand marché de la ville) et la fameuse boulangerie bio très similaire à notre Fromentier de Nay avec du pain à tomber par terre ! Il n’en fallait pas temps pour nous dire que nous allions passer un bon séjour. Et quel séjour nous avons passé chez Maria qui nous a donné pleins d’infos sur sa région.

 

La maison de Maria est nichée sur les hauteurs de la ville dans un endroit calme et au cœur d’un grand jardin luxuriant avec la visite matinale des colibris. Voir en vrai des colibris est un rêve qui vient de se réaliser. Le plus dur est de « capturer » cet oiseau speedy.

Colibri prenant son petit-déjeuner !

 

Les colibris c’est le must mais on a aussi une vue à 360° sur les montagnes, le glacier, un jardin magnifique avec un avocatier, des arbres, des fleurs à profusion pour nos petits oiseaux, une belle pelouse et un système d’irrigation malin pour entretenir tout ça.

 

Sa maison est confortable, accueillante, claire, décorée avec goût et la cuisine est digne de celle d’une cheffe. Et bien ce n’est pas si peu dire écrire, car Maria est pâtissière. Angélina en a profité pour nous mitonner de bons petits plats « maison » pour reprendre des forces car on s’est aperçu que notre fatigue ressentie à notre arrivée à Cuzco venait certainement du fait qu’on ne mangeait pas assez depuis notre arrivée en Amérique du Sud.

 

Dans cette maison, tout est fait pour que vous vous sentiez chez vous et on se sent chez soi avec une literie très confortable. La maison de Maria est située à quelques minutes à pieds du centre de la ville avec tous les services et pour remonter les courses vous n’aurez que l’embarras du choix pour prendre un taxi moto entre 2.50 et 3.50 soles (soit moins de 1 euro). C’est le tuk-tuk péruvien.

Urubamba est une petite ville de 25 000 habitants située à 2800 m d’altitude où il fait bon vivre. La ville regorge de petits restaurants économiques. Elle reliée aux autres villes par un service de mini bus (collectivo), van et de taxi. Les principaux sites archéologiques de la vallée des incas sont rapidement accessibles. Nous n’avons pas tout visité tellement il y a à faire. Ollantaytambo  avec sa forteresse Incas et sa gare d’où partent les trains directs pour le Macchu Pichu ne sont qu’à 20 mn de route. Pour notre part, nous avons décidé de visiter les sites du Machu Pichu en partant en « collectivo » et en passant une nuit à Agua Callentes, une expédition de 2 jours que l’on vous raconte dans cet autre article.

 

Nous serions bien restés plus longtemps chez Maria. Avant de reprendre possession de sa maison, elle nous a reconduit au terminal de bus, nous a négocié le taxi pour nous amener directment à l’aéroport de Cuzco tout en prenant soin de dire au chauffeur de rouler “tranquillo”  car les chauffeurs péruviens disputent à leurs homologues thaïlandais le titre de pire conducteur au monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *