Nous avons dormi chez Flor et fait le plein d’aventures à Banos

Après Montanita et son spot de surf, nous partons pour une longue journée de route pour Baῆos de Agua Santa dans la Sierra Centrale, la capitale équatorienne des sports extrêmes et d’aventure où nous attends Flor qui nous accueille chez elle pour 4 nuits. C’est un échange contre Guestpoints. C’est la première fois que notre hôte accueille des invités avec Guesttoguest.

 

La maison de Flor est idéalement placée dans le centre de Baῆos, ville de 15 000 habitants nichée dans une vallée à1800 mètres d’altitude aux pieds du volcan actif Tungurahua (5016 m) dont nous n’apercevrons pas une seule fois le sommet à cause des nuages qui ont persisté à s’y accrocher pendant notre séjour. De chez Flor, on accède rapidement à pieds aux commerces, aux restaurants, aux attractions de la ville et aux nombreuses agences de tourisme et de sports d’aventure que nous n’utiliserons pas (randonnées, VTT, escalade, canyoning …). En effet, Flor fût de bons conseils et fût même notre guide pour un après-midi pour nous faire découvrir une jolie cascade et nous conduire à la plus grande tyrolienne d’Equateur. C’est à voir sur la vidéo en bas de page.

Flor nous a mis à disposition deux grandes chambres avec chacune leur salle de bain. C’es propre et les lits confortables. Nous avons accès à toute les commodités du reste de la maison. Flor dispose également d’un petit appartement au rez-de-chaussée qui accueille une famille colombienne pendant notre séjour. C’est d’ailleurs avec cette famille que nous partirons en excursion avec Flor.

 

Nous avons reçu un très bon accueil. Nous avons pris les petits-déjeuners et les diners ensemble, l’occasion pour nous de goûter quelques spécialités locales et de faire découvrir à notre hôte le hachi parmentier à la française. Le matin, nous étions au calme pour faire l’école aux enfants et une fois finie, nous partions explorer la région avec la découverte entre autres de

  • la Casa del arbol face au volcan où toute la famille s’est essayé à la balançoire dans le vide,
  • les 61 km de la superbe route des cascades qui nous a conduit jusqu’à Puyo la porte de la forêt amazonienne où nous avons pris un sacré « grain » : trempés de la tête aux pieds.
  • la randonnée dans « le gouffre du diable » et ses aménagements taillés dans la roche pour aller sous le rideau de la cascade.


Même si la météo n’a pas toujours été au beau fixe, nous avons passé de bons moments chez Flor et à Baῆos qui aurait mérité qu’on y reste un peu plus tellement il y a d’activités nature à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *